Archives pour juin 2010

Karma 101

Le monde waldorfien est très vaste. Il est toujours très difficile de savoir où l’aborder. Alors commençons par une notion que plusieurs connaissent, soit le karma.

Pour Rudolf Steiner, l’être humain est composé d’un corps physique et de plusieurs corps spirituels. Ces derniers sont le corps éthérique, le corps astral et le Moi. Seul ce dernier est éternel. Après la mort, il passe à travers plusieurs étapes afin de se rendre dans le monde spirituel. Là, aidé par des entités spirituelles, il se prépare une nouvelle vie terrestre.

Steiner enseigne qu’avant de se réincarner de nouveau, notre Moi voit défiler devant lui sa vie future. Cette dernière est composée des bonnes et des mauvaises actions réalisées lors de sa vie précédente. Les actions, voir les pensées, enseigne le fondateur de l’Anthroposophie, sont porteurs d’une conséquence positive ou négative. Afin d’évoluer spirituellement, le Moi doit obligatoirement corriger ses erreurs. Pour cela une vie n’est pas assez.

«Si nous avons conçu une mauvaise pensée, elle se dresse comme une montagne devant nous dès que nous sortons de notre corps; serions-nous même des initiés, nous ne pouvons plus la rectifier, qu’en y rentrant à nouveau. Seul nous en reste le souvenir. (…) On voit, d’après cela, que pour certaines compensations karmiques, le retour dans un corps physique est nécessaire. Après la mort nos erreurs se montrent bien à nous, mais ce n’est que dans un corps physique que nous pouvons les corriger. C’est dans la vie prochaine seulement que nous pourrons compenser les erreurs d’une vie précédente.» (Rudolf Steiner, La vie de l’âme entre la mort et une nouvelle naissance en relation avec les réalités cosmiques, opus cité, p. 30.)

Nous constatons ici que pour Steiner les Karma est indispensable. Sans lui, impossible d’évoluer. Voilà sans doute pourquoi il enseignait à ses professeurs de tenir compte du karma de leurs élèves dans leur enseignement. Cela est tellement important que lors de leur formation, les futurs professeurs des écoles Waldorf étudient les notions de réincarnation et de karma.

Dans un de ses nombreux enseignements, Rudolf Steiner raconte une anecdote très éclairante à ce sujet. C’est le spécialiste de la pédagogie Waldorf, René M. Querido, qui nous la présente dans son livre The Esoteric Background of Waldorf Education, (L’arrière-plan ésotérique de l’éducation Waldorf). Il s’agit d’un professeur d’histoire qui s’étonnait que les élèves de sixième année, à qui il venait de raconter d’une manière émouvante la réconciliation entre Charlemagne et le chef des saxons Widukind, n’étaient pas aussi émus par ce récit historique que les élèves du même niveau qui l’avaient entendu une année auparavant. Rudolf Steiner éclaira le professeur en lui faisant remarquer que les élèves de sixième année qui venaient d’entendre cette histoire étaient bien vivants lors des ces événements, tout comme ceux de la 6ième classe de l’année précédente à la différence près que les premiers ont entendu parler de cet événement et que les seconds l’ont vécu… .(René M. Querido, The Esoteric Background of Waldorf Education : The Cosmic Christ Impulse, Rudolf Steiner College Press, USA, 1995, 105 pages, pp. 43-44).

Querido, qui est également  fondateur du Programme de formation des futurs professeurs Waldorf dans la ville de Boulder au Colorado et ancien directeur du Rudolf Steiner College avance également que chaque professeur Waldorf enseignant l’Histoire au secondaire a remarqué l’attrait d’un étudiant pour une période historique ou une autre. Cette attirance vient peut-être du fait, explique-t-il, que son âme se rappelle une ancienne relation avec ce moment de l’Histoire. (Ibidem, p. 85).

Ces quelques lignes nous éclairent sur l’importance qu’accordent les professeurs Waldorf au Karma de leurs élèves. Nous reviendrons sur ce sujet prochainement.



PARIS HABITAT OPH parole a... |
J-M Palmier: articles redéc... |
6-VIC |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble contre le blocus d...
| salahbouasba
| deseperanceaesperance